Position dans le site : Accueil » les sites de plongée » Les sites de A-Z en France » B » Banquier


 

Grotte du Banquier ou Event de RIEUSSEC

ST ETIENNE DE GOURGAS (34)

Cirque de Gourgas ou Cirque du Bout du Monde

Spéléométrie

Dénivelé -117/+33
Développement 10 684 mètres dont 1100 mètres de siphon
S1 (40 m -3) S2 (200 m -3) S3 (125 m -3) S4 (shunt) S5 (650 m -37) S6 (75 m –5)

Historique

En 1933, la cavité est explorée par Paul Rudel et Robert de Joly qui découvrent le siphon 1.
En 1970, Jean-Pierre Charpentier, Michel Lopez et Claude Touloumdjian franchissent le S1.
En 1974, Jean-Marie Colomina et Marc Debatty franchissent le S2.
En 1981, Daniel Baraille franchit le S3 et reconnaît le S4.
En 1982, Marc Douchet shunte le S4 et plonge le S5 sur 220 m (jonction du S4/S5 en plongée).
En 1993, Patrick Bolagno et Christian Moré progresse dans le S5 jusqu’à 370m.
En 1995, ils franchissent le S5, en 2007, Patrick Bolagno découvre le S6.
En 2008, Patrick Bolagno et Marc Douchet franchissent le S6. Arrêt à la base d’une cascade.
Parallèlement de nombreuses explorations dans des galeries exondées (post S1) ont été menées, avec succès, tant par le GERSAM que par le Club de Montpeyroux.

Description

A 390 m de l’entrée, la galerie butte sur le S1 (40 m -3) puis la galerie se poursuit en traversant « Le Grand Labyrinthe ».
Après cette épisode chaotique où sur plus de 400 m de développement de nombreuses galeries s’entrecoupent, on retrouve une galerie importante dont la section avoisine régulièrement les 15/20 m de diamètre. Puis à 2000 m de l’entrée, c’est le S2 (200 m -3), quelques mètres plus loin et après avoir franchi deux pas difficiles, c’est le S3 (125 m -3).
Une rivière exondée mène 80 m plus loin au S4 shunté par une galerie escarpée de 220 mètres et enfin S5 (650 m -37) qui débouche dans une salle de 20 m de diamètre.
Une escalade d’une dizaine de mètres nous amène sur un autre plan d’eau. C’est la suite de la rivière, un lac plus ou moins siphonnant d’une cinquantaine de mètres devance le S6 (75 m –5), le siphon Olivier. Terme des explorations à ce jour à la base d’une cascade de 10 à 15 m de haut.

Bibliographie

Spélunca IV 1933 ; Spélunca N°8 1982, N°22 1986, N°23 1986
Info Plongée N°68, 72
Les Grandes Cavités Françaises Chabert
Le Fil N° 18, N°19
Sur les Palmes d’Henri Lombard Tome2

Recherche alphabétique

A     B     C    D     E     F

G          I               L

M          O     P          R

S     T                             

Recherche géographique

 

 


© Copyright  - les fédérés souterrains