Position dans le site : Accueil » les sites de plongée » Les sites de A-Z en France » L » Les Limons


 

Gouffre supérieur des Limons ou Goul Naou

Hameau Le Limon, Commune de Meyronne (Lot)

 

 

 

 44°51’46.07’’ N, 1°35’31.48’’ E, Altitude : 114 m

Localisation de la cavité

 

 

 

 

Spéléométrie :

 

Le niveau d’eau de la vasque peut varié de 4 à 5 m entre l’étiage et la crue

Gouffre noyé est connu jusqu’à -68 m avec un développement d’environ 100 m.

 

 

 

 

 

Historique :

On ne sait pas grand chose de l'historique des plongées. Guy de Lavaur a sans doute fait une reconnaissance dans les années 50.

En 1903, Armand Viré sonde les deux gouffres et trouve les profondeurs de -19 et -31m.

En 1953, Guy de Lavaur démontre par coloration que les Limons sont les résurgences des Gouffres de Reveillon et de la Pucelle.

En 1974, les membres du Comité Provence atteignent -20m dans le Limon supérieur et -37m dans l'inférieur.

En 1977, JP Coulomy et C. Touloumdjian atteignent -28m dans le Limon supérieur.

En 1990, une équipe du Spéléo-Club de Paris arrive atteint la profondeur -58 m.

En 1991, une équipe du Spéléo-Club de Paris arrive à descendre jusqu’à -61 m.

En 2005 lors du camp national de la FFESSM, une équipe de plongeurs provençaux désobstruent le fond et progressent jusqu’à -68m. 

 

 

Description : 

Les Limons sont des résurgences du Gouffre du REVEILLON et du SAUT de la PUCELLE. Le Limon supérieur, est un plan d'eau d’une trentaine de mètres de diamètre. Lui fait suite un ruisseau, long d’environ 40 m qui va se jeter dans le Limon inférieur.

Comme son nom le suggère la visibilité de cette résurgence varie de nulle à faible (au mieux 2 m). Une vase importante tapisse tout le fond de la vasque (entre -10 et -20). De nombreux débris végétaux rendent toute plongée dangereuse, des arbres entiers (récents ou anciens) obstruent partiellement la vasque et même la galerie. Toutes les descriptions sont donc sujettes à caution. Vers -20, on peut suivre un tombant en roche franche puis un plafond. Une véritable galerie semble  naître vers -30. De taille confortable au début 2 x 3, la galerie se réduit régulièrement par des étroitures ponctuelles ou des troncs d’arbre en équilibre précaire. Vers -55 la galerie dévient étroite un peu plus d’un mètre de large (jusqu’à 3 m) mais basse de plafond (moins d’un mètre). La roche est franche, plus de vase au sol mais des graviers, du sable ou des blocs. Péniblement on peut descendre jusqu’à -60. A partir de là, il faut se contorsionner pour progresser (ou décapeler). Malgré de nombreuses séances de désobstruction nous ne sommes pas arrivés à dépasser la cote – 68.

Pour continuer il faut à la fois désobstruer la base de la galerie (petits blocs) et élargir le passage en cassant la roche en place.

Les Limons, peut-être la dernière résurgence vierge (ou presque) du Lot avec un énorme potentiel.

 

Bibliographie :

Info plongée N°16

Biblio Grottes et Gouffres n°161 (1991)

Description du gouffre dans "Grottes et Gouffres" n°161 (1991)

 

 

Acces : 

Sur la N840 en venant de Gramat en direction de Martel prendre à gauche un peu avant Montvalent la D15 en direction de Meyronne. A environ 1,5 Km de MEYRONNE, prendre une petite route à gauche en direction du hameau Le Limon. Vous remontez le cours d’eau Le Limon en rive droite, passer devant le premier Limon (inférieur) puis dans un grand virage et juste avant le hameau vous avez à votre droite le Gouffre des Limons.

 

Restriction d’accès : propriété privée

 

Recherche alphabétique

A     B     C    D     E     F

G          I               L

M          O     P          R

S     T                             

Recherche géographique

 

 


© Copyright  - les fédérés souterrains