Brevet GPS

GUIDE DE PLONGEE SOUTERRAINE (GPS)

 

RAPPEL : LES ZONES DE PLONGEE

Z1 : Zone sous plafond éclairée par la lumière du jour

Z2 : Durée  maximale des paliers 30 mn., durée maximum d'immersion 1h30. Siphon Connu et profondeur maxi 40 m.

Z3 : Tout le reste.

OBJECTIFS ET PREROGATIVES :

La qualification de Guide de Plongée Souterraine (GPS) atteste sa capacité à accompagner en toute sécurité un (et un seul) plongeur souterrain en cours d’apprentissage (PS) dans les galeries noyées équipées, dans les limites de la zone 2, afin qu’il puisse acquérir l’expérience qui lui permettra d’évoluer vers l’autonomie.

 

Le GPS évalue les conditions de plongées et fixe les limites de la plongée, sans dépasser les capacités du PS. Il doit tout au long de la plongée maîtriser les paramètres et apporter de l'aide au PS si besoin.

 

Le rôle du GPS n'est pas d'enseigner. C'est un exemple tant pour la technique et le matériel utilisés que par son comportement.

 

CONDITIONS DE CANDIDATURE :

  • Etre titulaire de la licence FFESSM  en cours de validité
  • Présenter un certificat médical de non contre indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins de 1 an délivré conformément à la législation en vigueur.
  • Avoir souscrit une assurance complémentaire prévoyant entre autre un volet individuel accident et assistance rapatriement prenant en compte l’activité conformément à l’article 12 du règlement intérieur de la CNPS.
  • Être titulaire du brevet de Plongeur Souterrain Autonome (PSA).
  • Être cautionné par un cadre de plongée souterraine qui atteste de son expérience de plongeur souterrain.
  • Le respect de  l'éthique et l'implication fédérale sont attestés  par le président de sa CRPS, ou à défaut le président de la CNPS.

 

ORGANISATION DE LA FORMATION :

Les compétences sont acquises sans limite de temps au cours :

  • De sa participation à une journée de stage dans lequel des PS sont formés, en qualité d'observateur.
  • D’une journée de formation incluant théorie et pratique avec un cadre de plongée souterraine.

 

 

 

 

 

 

MODE DE VALIDATION DU BREVET :

  • Le niveau GPS s’obtient par une évaluation sur une demi-journée avec un MASS. 
  • Pour prétendre au brevet de GPS le candidat doit acquérir et faire valider les 2 Groupes  de Compétences  requises, et avoir effectué un minimum de 20  plongées en un an de pratique depuis l'acquisition de son brevet de  PSA.
  • Le MASS qui valide la dernière UV atteste sur le livret individuel du candidat l’obtention du brevet de GPS. Le nouveau breveté peut alors obtenir sa carte de GPS auprès de la Fédération avec l’équivalence CMAS PS3.
  • En absence d'équivalence reconnue par la FFESSM, les plongeurs certifiés par d'autres organisations seront évalués par un MASS selon les mêmes critères au cours d'autant de plongées souterraines qu'il jugera nécessaire (1 au moins).

 

LES COMPETENCES A DEVELOPPER :

La formation du GPS vise à développer ses capacités à appréhender et mettre en œuvre les conditions de sécurité pour l’accompagnement d’un PS, dont voici ci-dessous les 2 Groupes de Compétences (GC) à acquérir :

 

 

1        Accompagnement d’un PS

2        Connaissances théoriques. (Épreuve écrite d'une durée de 1heure,  notée sur 20 un minimum de 12/20 est requis pour valider cette UV)

 

Après vérification des « savoirs » et « savoirs faire », la formation du GPS portera essentiellement sur le développement des « savoirs être » qui lui permettront d’accompagner en sécurité un plongeur sans qu’il se sente « encadré ».

 

GC 1 : Accompagnement d’un Plongeur Souterrain

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Adéquation niveau  du  PS / site / matériels / objectifs de la plongée (distance, profondeur)

 

Aide le PS à déterminer un objectif cohérent avec son niveau de pratique et les conditions de plongée.

Détermine un objectif possible compte tenu du niveau du PS ainsi que des conditions de plongée.

Briefing

Impliquer le PS dans le choix des options

 

Explications claires et concises,

Conduite de la plongée (positionnement par rapport au PS, Attention portée au PS aide à l'apprentissage du milieu …).

 

Plongée en situation : le MASS en tant que PS et le candidat en tant que GPS.

Il s’agit d’un accompagnement, pas d’un encadrement : le PS doit rester le plus autonome possible.

 

Le plan de plongée sera respecté sauf lorsque la sécurité d'un des membres de l'équipe n'est pas assurée normalement.

Respect des règles de sécurité (1/4, tenue du fil, briefing, …).

 

L'apprentissage par l'erreur peut être utilisé dans les limites de la sécurité du binôme.

 

Suit la consommation en air, sans "gêner" l'évolution. Attire l'attention du PS sur sa position si besoin.

Débriefing.

Incite le PS à réaliser une auto évaluation objective.

Relève avec précision les points importants de la plongée.

 

Épreuve d'assistance à un plongeur en difficulté

L’examinateur choisira une situation vraisemblable.

L’intervention doit être adaptée au problème.

Le plongeur assisté doit ressortir du siphon dans de bonnes conditions.

 

Connaissance du milieu et de ses dangers.

La connaissance est déjà acquise lors du PSA c'est la maîtrise et la simplicité de l'explication qui sont  recherchés

 

Est capable de les décrire et de les expliquer in situ.

 

 

 

GC 2 : Connaissances théoriques

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Connaissance du cursus de formation à la plongée souterraine (PS, PSA et GPS).

 

Épreuve écrite sous forme de questionnaire à réponses ouvertes et courtes (QROC) maximum 3 questions.

Indique précisément les compétences et limites de chaque niveau.

Connaissance des prérogatives et des responsabilités du GPS.

Épreuve écrite sous forme de questionnaire à réponses ouvertes et courtes (QROC) maximum 2 questions

 

Bonne assimilation des prérogatives et de la responsabilité du GPS.

Connaissance des règles de sécurité et préconisations de la CNPS.

Épreuve écrite sous forme de questionnaire à réponses ouvertes et courtes (QROC) maximum 5 questions

 

Est apte à énoncer les conséquences pratiques des règles de sécurité et des préconisations de la CNPS.

Sensibilisation à la conduite à tenir en présence d'un incident ou d'un accident.

 Mise en situation (plongeur blessé ou disparu)

Pas d’hésitation dans la mise en œuvre des premiers gestes et le déclenchement des secours.

 

 


© Copyright  - les fédérés souterrains