Brevet PS

PLONGEUR SOUTERRAIN (PS)

 

RAPPEL : LES ZONES DE PLONGEE

Z1 : Zone sous plafond éclairée par la lumière du jour

Z2 : Durée  maximale des paliers 30 mn., durée maximum d'immersion 1h30. Siphon connu, profondeur maxi. 40 m.

Z3 : Tout le reste.

OBJECTIFS ET PREROGATIVES :

La qualification de Plongeur Souterrain (PS) atteste la capacité d’un plongeur souterrain en cours d’apprentissage à évoluer en sécurité dans les galeries noyées équipées, dans les limites de la zone 2.

Ce plongeur doit être accompagné par un plongeur souterrain au moins Guide de Plongée Souterraine (GPS)  afin d’acquérir de l’expérience en toute sécurité et de progresser vers l’autonomie.

CONDITIONS DE CANDIDATURE :

  • Être titulaire de la licence FFESSM  en cours de validité.
  • Présenter un certificat médical de non-contre-indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins de 1 an délivré conformément à la législation en vigueur.
  •  Avoir souscrit une assurance complémentaire prévoyant entre autres un volet individuel accident et assistance rapatriement prenant en compte l’activité conformément à l’article 12 du règlement intérieur de la CNPS.
  • Avoir effectué un stage d’initiation à la plongée souterraine. (Rappel : le niveau 2 de la FFESSM est nécessaire pour effectuer un stage d’initiation.)
  • Une autorisation parentale  est nécessaire si le stagiaire est mineur

ORGANISATION DE LA FORMATION :

  • Les compétences seront acquises au cours de plongées techniques dédiées à cette formation. L’encadrement des plongées est confié à un cadre au moins IASS qui intervient sous la responsabilité d’un MASS présent sur site.
  • Ces plongées sont répertoriées sur un livret propre au candidat établi par le MASS en fin de sa formation d'initiation. Chaque plongée est attestée par le cadre qui a accompagné le candidat.
  • Le candidat dispose de 18 mois au maximum pour faire valider l’ensemble des compétences.
  • Ce même livret accompagnera le plongeur souterrain jusqu’à la qualification de GPS, attestant ainsi de son parcours.

MODE DE VALIDATION DU BREVET :

  • Le niveau PS s’obtient dans un système « d’évaluation en continu », les unités de valeur  à acquérir sont vérifiées par un cadre de plongée souterraine qui atteste de leur réussite sur le livret du candidat.
  • Pour prétendre au brevet de PS le candidat doit acquérir et faire valider les 5 Groupes  de Compétences requises, et avoir effectué un minimum de 5 plongées en zone 2.
  • Le MASS qui valide la dernière UV atteste sur le livret individuel du candidat l’obtention du brevet de PS. Le nouveau breveté peut alors obtenir sa carte de PS auprès de la Fédération avec l’équivalence CMAS PS1.
  • En absence d'équivalence reconnue par la FFESSM, les plongeurs certifiés par d'autres organisations seront évalués par un MASS selon les mêmes critères au cours d'autant de plongées souterraines qu'il jugera nécessaire (1 au moins).

LES COMPETENCES A DEVELOPPER :

Les techniques enseignées portent sur la sécurité du plongeur dont les 5 groupes de compétences (GC) sont détaillés ci-dessous :

  1. Utilisation du matériel.
  2. Suivi d'un  fil.
  3. Gestion de l’autonomie.
  4. Réaction aux situations particulières.
  5. Connaissances théoriques.

 

Les compétences acquises pendant la formation portent essentiellement sur les champs des « savoirs » et des « savoirs faire ». Les « savoirs être » seront limités à la sécurité du plongeur dans le cadre des plongées accompagnées qui suivront la qualification. Ce sont les situations concrètes rencontrées au cours de ces plongées qui développeront les « savoirs être » conduisant à l’autonomie du stagiaire.

GC1 : Utilisation du matériel

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Savoir gréer un scaphandre (maxi 2x12 litres), régler la position des détendeurs des manomètres.

Le même scaphandre est utilisé tout au long de la formation.

Le stagiaire doit être capable de gréer seul son équipement

Les détendeurs sont accessibles et protégés, les manos sont facilement lisibles

Régler et contrôler la flottabilité et l’assiette du plongeur

Ajuster le lestage : le gilet ne doit servir qu’en appoint.

Position correcte du plongeur dans l’eau, à toute profondeur.

Savoir se déplacer

Palmage adapté aux conditions.

Traction manuelle quand c’est possible.

Maintenir une vitesse de progression constante et adaptée au contexte. Eviter de troubler. Etre correctement positionné par rapport au fil.

Sensibilisation à la trilogie de sécurité (fil, sécateur, compas)

Le stagiaire aura tous ces éléments avec lui.

Le matériel est facilement accessible en toutes conditions.

GC 2 : Suivi du fil

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Suivre correctement un trajet qui peut comporter des fils secondaires

Veiller à repérer le  trajet suivi à l’aller.

Mises en situation de franchissement du fil et intersections.

Le fil ne doit pas être lâché (vue ou main). Franchir le fil par-dessus et par-dessous sans accrochage,

Pas d’hésitation aux intersections

Savoir anticiper un emmêlement, même sans visibilité.

Etre attentif à toute sensation de résistance à la progression.

A faire masque obstrué.

Réactivité, capacité à identifier l’origine du blocage sans aggraver la situation, sobriété des gestes.

 

GC 3 : Gestion de l’autonomie

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Savoir gérer sa plongée en fonction de la pression réelle dans les blocs en appliquant la règle des 1/4

Tenir compte de la variation des manomètres et de la durée de la décompression

Calculer correctement la pression de retour et en tenir compte in situ.

Maintenir des pressions sensiblement identiques au cours de la progression et à l’issue de la plongée.

Savoir gérer son éclairage

Adapter à la plongée prévue

Choisir les puissances et la répartition des lampes.

Ressortir avec de la lumière

GC 4 : Réactions aux situations particulières

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Prévenir l’essoufflement

Mettre en relation avec l’équipement, l’environnement et la vitesse de palmage

Adapter la vitesse de progression et la ventilation

Etre attentif au coéquipier

Garder le contact (visuel ou tactile) avec le coéquipier et intervenir si nécessaire

Rapidité de réaction. Efficacité de la communication. Ne doit pas se retrouver seul.

 

GC 5 : Connaissances théoriques

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Connaître et appliquer les règles d’autonomie

Les calculs porteront sur les plongées effectuées avec le matériel de l’élève et incluront  la décompression

Calculs corrects de l’autonomie, en temps et en distance. Envisager la redondance de la déco.

Contrôler la décompression

En stage on choisira des plongées n’entraînant pas de longues décompressions.

Calculs corrects dans des cas simples intégrant la redondance des moyens de contrôle de la décompression

Interpréter le milieu souterrain

Notions basiques de karstologie.

Principaux risques liés au milieu.

Echanges avec le stagiaire

Connaître  l’environnement administratif de l’activité

Réglementation, structures fédérales, prérogatives du PS.

Echanges avec le stagiaire

 

 


© Copyright  - les fédérés souterrains