Brevet PSA

PLONGEUR SOUTERRAIN AUTONOME (PSA)

 

RAPPEL : LES ZONES DE PLONGEE

Z1 : Zone sous plafond éclairée par la lumière du jour

Z2 : Durée  maximale des paliers 30 mn., durée maximum d'immersion 1h30. Siphon connu, profondeur maxi. 40 m.

Z3 : Tout le reste.

OBJECTIFS ET PREROGATIVES :

La qualification de Plongeur Souterrain Autonome (PSA) atteste :

  • D’une parfaite autonomie en plongée souterraine,
  • D’une capacité à utiliser les techniques spécifiques et le matériel requis pour évoluer sans danger  dans un siphon,
  • D’une aptitude à planifier une plongée et à déterminer une limite de progression en fonction des conditions diverses,

 

Il en résulte que le PSA peut plonger seul ou accompagné d'un plongeur de niveau égal ou plus élevé en toute zone dans le respect des recommandations de la CNPS.

CONDITIONS DE CANDIDATURE :

  • Être titulaire de la licence FFESSM en cours de validité,
  • Présenter un certificat médical de non-contre-indication à la pratique de la plongée subaquatique de moins de 1 an délivré conformément à la législation en vigueur.
  • Avoir souscrit une assurance complémentaire prévoyant entre autres un volet individuel accident et assistance rapatriement prenant en compte l’activité conformément à l’article 12 du règlement intérieur de la CNPS
  • Être titulaire du  niveau 3 de la FFESSM  ou d'un diplôme équivalent.
  • Être titulaire du brevet de PS.

ORGANISATION DE LA FORMATION :

Les compétences sont acquises sans limites de temps par tout moyen à la convenance du candidat mais plus particulièrement au cours :

  • De plongées accompagnées par un ou plusieurs GPS 
  • De plongées dédiées à la formation  par un IASS sous la responsabilité d'un MASS.
  • De stages.
  • De modules de formation théorique organisés par un MASS dédiés à l’une ou l’autre des UV à acquérir.

Chaque plongée est attestée sur le livret du candidat par le GPS ou le cadre qui l’a accompagné.

 

MODE DE VALIDATION DU BREVET :

  • Le niveau PSA s’obtient dans un système « d’évaluation en continu », les Groupes de compétences  à acquérir sont vérifiés par un ou plusieurs MASS qui attestent de leur réussite sur le livret du candidat.
  • Pour prétendre au brevet de PSA le candidat doit acquérir et faire valider les 7 Groupes  de Compétences  requises, et avoir effectué un minimum de 40 plongées dans 6 cavités différentes depuis l'acquisition de son PS.
  • Le MASS qui valide la dernière UV atteste sur le livret individuel du candidat l’obtention du brevet PSA. Le nouveau breveté peut alors obtenir sa carte de PSA auprès de la Fédération avec l’équivalence CMAS PS2.
  • En absence d'équivalence reconnue par la FFESSM, les plongeurs certifiés par d'autres organisations seront évalués par un MASS selon les mêmes critères au cours d'autant de plongées souterraines qu'il jugera nécessaire (1 au moins).

 

LES COMPETENCES A DEVELOPPER

Les compétences à développer sont essentiellement axées sur une logique de sécurité personnelle du plongeur souterrain, dont voici ci-dessous le détail des 7 Groupes de Compétences (GC) à acquérir :

 

  1. Connaissance du matériel spécifique à la plongée souterraine,
  2. Gestion du fil,
  3. Maîtrise  de l’autonomie au sens large du terme,
  4. Lecture du milieu et adaptations matérielles et logistiques,
  5. Gestion de la décompression,
  6. Gestion de situations particulières liées au milieu ou au matériel.
  7. Connaissances théoriques diverses (Définition des zones, des niveaux de plongeurs souterrains, connaissance des symptômes des accidents de décompression, etc.). Ce groupe de compétences est validé en fin de cursus de formation au cours d'une épreuve d'une durée d'une heure maximum.

 

La formation du PSA est très complète. Elle porte à la fois sur le développement des « savoirs », « savoir faire » et « savoir être » qui lui permettront d'évoluer  en toute sécurité en plongée souterraine.

GC 1 : Connaissance du matériel spécifique à la plongée souterraine

 

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Savoir gréer le matériel en double, sa flottabilité, régler la position des détendeurs des manomètres et de son éclairage

Le candidat PSA équipe et règle seul son matériel

Le candidat PSA doit être capable de gréer seul son équipement et d’en justifier les choix et la disposition

 

Savoir utiliser la trilogie de sécurité (fil, sécateur, compas)

Le candidat PSA aura tous ces éléments dans l’eau, ils sont bien placés, à portée de main.

Lors d’un exercice en plongée souterraine le candidat PSA devra réparer un fil coupé.

Employer un système de marquage pour se repérer dans la cavité.

Il existe plusieurs types de marquage

Placer une marque de sortie sur le fil dès qu’un doute existe

Savoir transporter une charge

Penser à l’adaptation du lestage si on dépose la charge et minimiser la gêne de la charge dans la progression

Le candidat devra gréer et transporter sur 100 m de progression une bouteille de plongée.

Régler correctement son lest en cas de variation de matériel

Les candidats PSA  devront essayer des scaphandres différents

Le candidat PSA est capable de s’équilibrer correctement avec toute taille de scaphandre de manière à être neutre en permanence

 

GC 2 : Gestion du fil

 

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Savoir préparer un dévidoir de fil métré et orienté

Le candidat préparera un touret d’au moins 100 m de fil avec un marquage adéquat en plaçant des marques de sortie sur le fil.

Efficacité de la méthode de préparation, métrage correct, pas d’erreurs de distances, tous les repères dans le bon sens.

Savoir poser correctement un fil et le raccorder aux fils existants

Ce sera éventuellement l’objet de plusieurs exercices

Le candidat posera un fil sur 100 m de développement dans une galerie  principale dans les règles sans présenter de risques d’accrochage. Puis posera ou raccordera un fil secondaire avec les marquages de rigueur.

Savoir retrouver un fil perdu

L’exercice se fera si possible dans une cavité de section importante >25 m2 de manière à ce que la visibilité ne puisse pas lui permettre de visionner l’intégralité de la section

Le candidat devra matérialiser un point de la galerie et effectuer une recherche fructueuse du fil perdu. Le temps et la technique utilisée seront deux critères de réalisation

Savoir se dégager d’un emmêlement

Les exercices seront effectués sans visibilité pour le candidat.

Rapidité du dégagement, la continuité du fil est assurée, le candidat repart vers la sortie.

Savoir définir l’espace d’évolution d’un siphon

Eviter les sections pièges

Au cours d’une plongée le candidat devra équiper un bout de galerie présentant des sections pièges (laminoir, diaclase, etc.)

 

 

 

 

 


GC 3 : Maîtrise  de l’autonomie au sens large du terme

 

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Connaître et appliquer correctement la règle du ¼. Savoir gérer sa plongée en fonction de la pression réelle dans les blocs

La pression dans chaque bloc du scaphandre principal est sensiblement égale tout au long de la plongée. Tenir compte de la durée de la décompression

Le calcul doit être fait rapidement et sans hésitation. Le candidat devra le mettre en application. Des vérifications seront faites pendant et après la plongée

Savoir planifier une plongée à partir des caractéristiques du siphon (topographie ou descriptif et conditions réelles au moment de la plongée)

Mise en application au cours d’une plongée de synthèse

Calcul correct de l’autonomie nécessaire incluant la décompression et prise en compte de plusieurs scénarios

Savoir gérer correctement les relais

On veillera à la corrélation entre le volume du dorsal et le ou les relais au cours d'une plongée longue.

Les pressions d’utilisation et la méthode de pose et dépose seront deux critères de réalisation

Savoir gérer son éclairage

Gérer d’après la plongée prévue

 

Le candidat présentera au MASS un ensemble d’éclairages adaptés à différents types de siphons.

Savoir gérer ses capacités individuelles

Endurance, froid, stress,.......

Le candidat devra répondre au MASS à des questions sur des plongées d’exploration fictives montrant qu’il est à même de gérer sa résistance à l’effort, au froid, au stress. Lors de chaque plongée d’évaluation, le candidat devra ressortir avec condition physique correcte.

 

Savoir plonger en binôme

A vérifier au cours de mises en situation (par exemple topographie ou équipement à 2)

Ne pas perdre le contact avec le coéquipier

Communiquer clairement sans éblouir et avec des moyens adaptés (signes, plaquette,…)

 

 

GC 4 : Lecture du milieu et adaptations matérielles et logistiques

 

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Reconnaître les indices de direction en analysant le sens du courant

Cupules, ripple-marks, granulométrie,

Questions orales, présentations de photos

Savoir déceler les environnements dangereux pour le plongeur  

Essoufflement en galerie exondée (CO2), plongée en milieu artificiel, etc.

Dépôt de guano, charnier, mousse ou bulles en surface etc.

Questions orales

Connaître suffisamment le milieu pour déceler les particules qui tapissent les parois.

A démontrer en milieu naturel

Le plongeur évite si possible la zone à risque et adapte son mode de propulsion

Connaître les différents types de siphon et leurs risques.

Perte, regards, renards, …

Adapter le matériel et l'autonomie et énumérer les précautions à prendre

Connaissance de techniques de plongée et de progression en multi siphon.

 

Adaptation du matériel et condition physique .

 

 

GC 5 : Gestion de la décompression

 

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Savoir calculer une décompression pour un profil de plongée donné, à l’air

En fonction de ses connaissances : tables, ordinateur, logiciel de décompression, oxygène possible

Le candidat propose et justifie les temps et profondeurs des paliers et le choix ou pas de l’oxygène ainsi que le mode de calcul retenu

Savoir calculer la quantité de gaz utile à la décompression

Tenir compte de la redondance

Calcul correct des volumes à prévoir et de leur répartition

Contrôle de la décompression

On choisira des plongées n’entraînant pas de longues décompressions en stage

 Respect du scénario prévu, tenue des paliers (réels ou simulés)

Savoir intégrer dans le processus de décompression les spécificités du siphon

Épreuve orale, le candidat justifie ses choix sur un cas proposé par le cadre.

Dépose des blocs de décompression au bon endroit, prise en compte de l'altitude. Efforts après la plongée.

 

 

 

 

 

 

      GC 6 : Gestion de situations particulières liées au milieu ou au matériel

 

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Adapter son matériel à la morphologie du siphon.

Etroitures.

Proposer une solution compatible avec la situation

Connaître les incidences des profils yoyo sur la décompression et sur l’équilibrage des voies aériennes.

Epreuve orale ou écrite.

Le candidat énumère les principales précautions préventives et curatives

Intégrer les risques d’essoufflement liés à la profondeur ou au courant

A vérifier au cours d’une plongée autour de 40 m ou avec un courant sensible

Bonne adaptation de la respiration et du palmage.

Connaître les incidences de la météo sur le comportement d’un réseau

Prendre l’exemple d’un réseau connu par le candidat

Le candidat énumère les principaux risques liés aux crues

 

GC 7 : Connaissances théoriques diverses

 

Connaissances, savoir-faire et savoir-être.

Commentaires et limites

Critères de réalisation

Connaître le cursus de la plongée souterraine : plongeurs et cadres.

Zones d'évolution des plongeurs souterrains

Questions orales

Être à même de lire une topographie coupe et plan  d’un réseau

 

Questions orales

Connaissance des recommandations plongées complexes 

Hors plongée mélange.

Questions orales

Connaissance et intégration de certains principes comme l’ARA, la gestion des priorités, le non-cumul des inconnues

 

Questions orales

 


© Copyright  - les fédérés souterrains